Erreur d'impression

The Girl Who Was Plugged In

Felix Heibeck, Alexis Hope, Julie Legault

URL de l’œuvre
http://scifi2scifab.media.mit.edu/2013/12/19/sensory-fiction/

Le livre du futur est un territoire flou où de nombreuses explorations ont été tentées, de nombreux prototypes testés, mais où aucun n’a réussi à s’imposer, à devenir une norme acceptée de tous. Utilisant les équipements du labo médias du MIT pour concevoir des
« fabrications » scientifiques inspirées de la science-fiction, Heibeck, Hope et Legault se sont aventurés dans la conception d’une forme possible de livre en laissant de côté les versions actuelles (liseuses) et en revenant au livre traditionnel. Leur The Girl Who Was Plugged In est un livre physiquement
« expansé » qui utilise diverses technologies (électricité, robotique, capteurs, numérique) pour renforcer l’intrigue à l’aide de stimuli ponctuels délivrés au lecteur/à la lectrice par le biais de dispositifs fixés sur son corps et de lumières colorées projetées depuis la couverture. Leur rythme suit les ambiances successives du texte, un roman de science-fiction de James Tiptree Jr. dans lequel des célébrités sont subtilement exploitées par des entreprises pour agir sur les consommateurs. L’expérience de lecture se trouve donc enrichie en recourant non à d’autres médias (tels que vidéo ou son), mais à des techniques dérivées. Conformément à la démarche de ses créateurs, il s’agit donc d’un « livre du futur » à la fois physique et légèrement rétro-futuriste.

Cette entrée a été publiée dans Erreur d'impression. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Felix Heibeck, Alexis Hope, Julie Legault, The Girl Who Was Plugged In. © Felix Heibeck, Alexis Hope, Julie Legault

Felix Heibeck, Alexis Hope, Julie Legault, The Girl Who Was Plugged In. © Felix Heibeck, Alexis Hope, Julie Legault

The future form of the book is a liquid territory where many explorations have been attempted and many prototypes have been brought to, but none of them has yet accomplished the goal to settle there and become an accepted standard. Heibeck, Hope and Legault use the MIT Media Lab infrastructure to design science « fabrications » inspired by science fiction, and they adventured in the conception of a possible book form, leaving apart the current declinations of e-book readers and starting back from the traditional book form. Their The Girl Who Was Plugged In is a physically « expanded » book which uses various technologies (electric, robotic, sensors-related, digital), to reinforce the plot with discrete feedback given to the reader through the connected devices attached to his/her body and coloured light projected from the cover. It follows the narrated moods of the text, a science fiction novel by James Tiptree Jr., where celebrities are subtly used by corporations to control consumers. The reading experience is then enhanced without using other media (like video or sound), but collateral technologies. Coherently with their approach it represents then a physical and somehow retro-futuristic « future of book ».

Felix Heibeck

Originaire d’Allemagne, Felix Heibeck est explorateur et créateur d’interactions. Il est actuellement assistant de recherche et aspirant au master de sciences du Tangible Media Group | MIT Media Lab.

Felix Heibeck is an interaction designer and explorer from Germany. Currently he is a research assistant and MS candidate at the Tangible Media Group | MIT Media Lab.

Suivre l’artiste
http://f3-h.de

Alexis Hope

Venu de Seattle, Alexis Hope est designer. Il est actuellement assistant de recherche et aspirant au master de sciences du Media Lab.

Alexis Hope is a designer from Seattle, WA. Currently she is a research assistant and MS candidate at the Media Lab.

Suivre l’artiste
http://www.alexishope.com

Julie Legault

Julie Legault, chercheuse et designer, est originaire de Montréal. Elle fait partie du Playful System Groupe du MIT Media Lab.

Julie Legault is a researcher and designer from Montreal, Canada. She is currently in the Playful System Group at the MIT Media Lab.

Suivre l’artiste
http://julielegault.com/about/