Futurs non
conformes. #1 Mythologies

Supercargo

Peter Moosgaard

URL de l’œuvre
http://cargoclub.tumblr.com/

Le culte du cargo, est une pratique aborigène consistant à imiter la technologie et la culture occidentale en espérant déboucher sur les mêmes effets. Avec Supercargo, Peter Moosgaard collecte depuis 2013 des appropriations rituelles et des mimétismes subversifs de la technologie et des produits d’hyperconsommation.

Dans une société immergée dans les artefacts de l’innovation technologique constante, le rituel et le mimétisme à l’œuvre dans Supercargo ancre l’objet technologique de confort comme un ultime symbole, symbole de pouvoir, d’appartenance sociale et de style de vie. Dans la pratique du cargo, ce pouvoir du symbole et du désir d’appropriation qu’il génère est transcendé au delà de l’acte de consommation, par diverses pratiques rituelles de simulation, de caricature, d’imitation, de plagiat et de substituts. Un miroir déformant et exotique des cultes à l’œuvre dans la société occidentale.

Cette collecte transversale d’images est aussi une plongée dans une possible dystopie, une ère de l’après désastres de l’hyperconsommation technologique, où les appareils deviennent reliques.

Cette entrée a été publiée dans Futurs non-conformes. #1 Mythologies. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Supercargo - A Parable of Desire, 2015.

Peter Moosgaard a étudié la philosophie et la linguistique, puis les médias visuels à l’université des arts appliqués de Vienne. Diplômé en arts numériques en 2012, il est co-fondateur des éditions TRAUMAWIEN en 2010. Membre du groupe activiste WochenKlausur depuis 2007, il travaille comme artiste, journaliste, concierge et enseignant. Son œuvre a été montrée à Istanbul, Stockholm, Athènes, Amsterdam, Rotterdam, Berlin, Munich, Bruxelles and Bale. Il est actuellement doctorant à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne, ses recherches portant sur les stratégies globales et numériques.

Peter Moosgaard studies of Philosophy and Linguistics, later Visual Media at the University of Applied Arts, Vienna. Graduated in Digital Arts (MA) in 2012, he is co-Founder of TRAUMAWIEN publishing in 2010. Member of activist group WochenKlausur since 2007, he works as an artist, journalist, janitor and teacher. His work has been exhibited Istanbul, Stockholm, Athens, Amsterdam, Rotterdam, Berlin, Munich, Brussels and Basel. He is currently PhD Candidate at the Academy of Fine Arts Vienna on global, postdigital strategies.

http://traumawien.at/people/peter-moosgaard/

Supercargo

A cargo cult is a practice amongst indigenous populations that consists in imitating western culture and technology with the hope of arriving at the same effects. Since 2013, Supercargo has been the means by which Peter Moosgaard has collected ritual appropriations and subversive imitations of technology and products of mass consumption.

In a society that is submerged by the artefacts that result from constant technological innovation, the rituals and mimicry at work in Supercargo establish the comforting technological object as the ultimate symbol, a symbol of power, class and lifestyle. For the followers of a cargo cult, this symbolic power and the desire to possess that it gives rise to, transcends the simple act of consumption by means of various ritual practices of simulation, caricature, imitation, plagiarism and substitution. These practices propose an exotic and distorted mirror image of the cults at work in western society.

This cross-disciplinary collection of images immerses us in an eventual dystopia, a post-apocalyptic era after technological hyperconsumption had led to disaster, a period in which the devices themselves have become relics.