Identités précaires 
Cycle Side Effects

Patrick Balkany at CapitolOne

Yes Men

2007

URL de l’œuvre
http://theyesmen.org/hijinks/balkany

En 2007 les Yes Men ont piégé l’homme politique français Patrick Balkany, en prétendant être journalistes pour un talk show américain.

À cette occasion, ils ont mis en place un faux studio d’enregistrement télé et convaincu le député Patrick Balkany qu’il était invité à un talk show américain de droite. Parmi d’autres choses, celui-ci a déclaré qu’« il n’y a pas de pauvres en France. Il y a des gens qui choisissent d’être sans abri — mais nous leur donnons à manger, nous les hébergeons et nous les lavons… »

Cette entrée a été publiée dans Identités précaires - Cycle Side Effects. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Yes Men, Patrick Balkany at CapitolOne, 2007

Les Yes Men sont deux activistes du canular (Jacques Servin et Igor Vamos, connus sous les pseudonymes de Andy Bichlbaum et Mike Bonanno), qui dénoncent le libéralisme par la caricature. Ils sont issus du collectif activiste et artistique RTMark. En se faisant passer pour des intervenants de l’OMC, ils ont entre autres prononcé des discours satiriques sur la privatisation du marché des votes, ou sur l’apologie de l’esclavage à domicile, qui n’ont pas suscité de réactions particulières de la part des spectateurs et participants présents, si ce n’est des remerciements. Ils ont ensuite diversifié leurs cibles, parmi lesquelles George W. Bush et le groupe chimique Dow Chemical. Le 12 novembre 2008, ils ont diffusé à cent mille exemplaires dans les rues de New York un faux numéro du New York Times titrant à la une « Iraq War Ends » (« La guerre d’Irak est finie »).

URL du site des Yes Men
http://theyesmen.org

URL BIO / CV
http://theyesmen.org/hijinks