Identités précaires 
Cycle Side Effects

NoTube Contest

Iocose

2010

URL de l’œuvre
http://notubecontest.com

Icose propose un concours absurde visant à récompenser le participant qui réussit à trouver le plus de vidéos inintéressantes sur YouTube. Une participation pertinente au Concours NoTube rend difficile la réponse à ces trois questions simples :
1) Pourquoi cette vidéo est réalisée ?
2) Pourquoi est-elle publiée ?
3) Qui peut-elle intéresser ?

Le vainqueur du Concours NoTube est le participant qui réussit à trouver le plus de vidéos inintéressantes sur YouTube.

Une vidéo mise en ligne sur YouTube s’adresse généralement à un large public, propose un récit simple et peut être aisément catégorisée. Au contraire, une vidéo NoTube ne tient aucune de ces promesses et ne satisfait pas les attentes du spectateur à la recherche d’une expérience riche. Une bonne vidéo NoTube ne peut être résumée, ne comporte aucun mot-clé qui faciliterait sa recherche, n’est reliée à aucun autre site web, n’a pas été commentée et n’autorise d’ailleurs pas les commentaires.

Le Concours NoTube ne récompense pas les réalisateurs des vidéos. Il s’intéresse à l’exploration du moteur de recherche de YouTube et à la découverte, dans ses méandres, de ce que nous n’étions pas sensés découvrir. Jusqu’à quel point pouvons nous nous approcher du vide pur et simple ? Pourquoi produisons-nous et enregistrons-nous de tels messages ?
Dans une époque obsédée par la sauvegarde numérique, la croissance constante des banques de données, l’optimisation des moteurs de recherche, les encyclopédies illimitées, le Concours NoTube se donne pour mission d’étudier le côté obscur de la production de sens.

Cette entrée a été publiée dans Identités précaires - Cycle Side Effects. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Iocose, NoTube Contest, 2010

Le collectif Iocose travaille en Italie et en Europe depuis 2006. Il organise des actions qui subvertissent les idéologies, les pratiques et les processus d’identification et de production des significations. Il utilise les canulars, outils sonores et joyeux, comme moyens tactiques. Iocose pense la rue, Internet et le bouche à oreille comme un champ de bataille. Des tactiques, telles que la mimésis et la ruse sont utilisées pour leurrer le public et le conduire dans un piège sémantique.

URL du site du collectif
http://www.iocose.org

URL BIO / CV
http://www.iocose.org/pages/curriculum