Identités précaires 
Cycle Side Effects

Net.art Generator

Cornelia Sollfrank

1999

URL de l’œuvre
http://net.art-generator.com

Suite de Female Extension, le Net.art Generator est un programme qui combine la matière première visuelle ou textuelle du web, et qui pose les questions de l’auteur et de l’authenticité de l’œuvre à l’ère digitale.

Développé en 1999, le Net.art Generator est la suite de Female Extension.
Sollfrank a demandé à quatre programmeurs de lui créer un « Net.art Generator ». Leurs réponses, toutes très différentes les unes des autres, sont accessibles par une page d’accueil elle aussi générée automatiquement. Les générateurs se remarquent à leurs procédures de recherche qui tendent à être orientées soit vers le texte, soit vers l’image. La complexité des résultats diffère également, tout comme ils s’adressent à des moteurs de recherche différents. Les programmeurs travaillent pour Sollfrank en accord avec la devise qui orne la page d’accueil : « Un artiste intelligent fait travailler la machine ! ». Aussi amusante que cette approche des principes basiques du net art puisse être, le Net.art Generator pose des questions essentielles sur l’art à l’ère de l’information — des questions de droit d’auteur, d’authenticité, de versions originales, de matériaux des médias numériques, de notion d’œuvre et de lieu dans l’art numérique.

Cette entrée a été publiée dans Identités précaires - Cycle Side Effects. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Cornelia Sollfrank, Net.art Generator, 1999

Depuis le milieu des années 1990, la hackeuse et artiste Internet, conceptuelle et cyber féministe, Cornelia Sollfrank, a enquêté sur les réseaux de communication dans le monde entier, en transférant les stratégies subversives et artistiques des avant-gardes classiques dans le milieu numérique. Son intérêt particulier réside dans l’expérimentation de nouveaux modèles de paternité artistique, dans la poursuite de toute sorte d’appropriation artistique, et dans la déconstruction des mythes autour du génie et de l’originalité.
Depuis quelques années, Sollfrank apporte une contribution artistique au discours sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle.
En outre, beaucoup de ses œuvres incluent explicitement ou implicitement une approche spécifique du genre. En 2006, Sollfrank a commencé plusieurs séries revisitant l’art féministe où elle reprend les positions du début de ce mouvement.

URL du site de l’artiste
http://www.artwarez.org

URL BIO / CV
http://www.artwarez.org/cv.0.html?&L=1