Erreur d'impression

La carte ou le territoire

Stéphanie Vilayphiou

URL de l’œuvre
http://bcc.stdin.fr/LaCarteOuLeTerritoire/

Stéphanie Vilayphiou est une jeune artiste et designer qui interroge la manière dont les logiciels (développés avec transparence) peuvent mettre en question la fixité de la page imprimée ainsi que l’ensemble du système défensif de droits mis en place depuis des siècles.

Pour « La carte ou le territoire », elle prend comme exemple le livre de Michel Houellebecq, « La carte et le territoire », notoirement connu pour ses nombreuses citations prises dans Wikipedia, sans reconnaissance de l’auteur ou de l’éditeur. Dans ce projet, elle a passé le texte numérisé du roman à travers un filtre logiciel, conçu par elle, pour traquer chaque phrase ou partie de phrase dans Google Books, afin d’en retrouver les occurrences dans d’autres livres. Visuellement, le livre se transforme ainsi en un collage numérique de citations (dont le contexte est maintenu en fond), et perd sa dernière part d’originalité.

Vilayphiou fait passer une ironie acerbe à travers un mécanisme fonctionnel qui exploite la collection industrielle de textes de Google, tout en élargissant avec intelligence la capacité médiatrice de la langue à travers les réseaux.

Cette entrée a été publiée dans Erreur d'impression. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Stéphanie Vilayphiou, "La carte ou le territoire"

Stéphanie Vilayphiou, « La carte ou le territoire »

Stéphanie Vilayphiou is a young artist and designer investigating how software (transparently developed) can deeply question the fixity of the printed page and the whole defensive copyright practices historically consolidated.
In « The map or the territory » she selected a controversial book, Michel Houellebecq’s « The map and the territory », which became renown for its evident quotes from Wikipedia, non-acknowledged by the author nor by the publisher. She took the book’s digitized text and wrote a software filter, which looks for each sentence (or part of it) in Google Books, finding the same sequences of words in other books. Visually the book transforms then in a digital collage of quotations (whose context is maintained in the background), loosing even the last bit of originality.
Vilayphiou embodies her sharp irony within a functional mechanism, exploiting Google’s industrial collection of texts and smartly expanding the mediating properties of language through the networks.

Stéphanie Vilayphiou

Stéphanie Vilayphiou est designer graphique à Bruxelles, membre du collectif Open Source Publishing. Elle s’intéresse notamment aux questions relatives au partage des savoirs, parmi lesquelles son accessibilité sociale et les alternatives au copyright. Elle explore au travers de projets commissionnés ou auto-initiés la manipulation du texte : typographie, code, vocabulaire, traduction. Elle travaille actuellement à l’édition d’un recueil de documents autour de la relation mutuelle entre outils, pratique et culture libre dans le design graphique, dans le cadre du projet de recherche européen Libre Graphics Research Unit.

Stéphanie Vilayphiou is a Brussels-based graphic designer, member of the collective Open Source Publishing. She is especially interested in sharing of knowledge, questioning its social accessibility and alternatives to copyright. Through commissioned and self-initiated projects she explores manipulation of text: typography, code, vocabulary, translation. She currently works, in the frame of the European research project Libre Graphics Research Unit, on the editing of a reader on the mutual relation between tools, practice and free culture in graphic design.

URL du site de l’artiste
http://stdin.fr