Identités précaires 
Cycle Side Effects

Female Extension

Cornelia Sollfrank

1997

URL de l’œuvre
http://www.artwarez.org/femext/

En 1997, lors de la première compétition de Net art lancée par un musée, à la
« Hamburger Kunsthalle », Cornelia Sollfrank utilisa un programme informatique pour créer automatiquement des centaines d’œuvres de Net art, d’artistes femmes inventées pour l’occasion.

« En 1997, la Kunsthalle de Hambourg a annoncé un concours d’art numérique. Cornelia Sollfrank a répliqué avec humour à
l’« extension » sur Internet par son
« extension féminine » : elle créa 288 artistes femmes du monde entier, leur attribuant des adresses postales et mail. Sollfrank a généré des projets de net art pour 127 de ses artistes en utilisant un programme qui collectait des données HTML au hasard et les combinait automatiquement. Tandis que la Kunsthalle était ravie de voir que tant d’artistes femmes prenaient part au concours, les prix étaient attribués aux artistes hommes. Sollfrank révéla alors son intervention, restée jusque là inaperçue, dans un communiqué de presse. »

Cette entrée a été publiée dans Identités précaires - Cycle Side Effects. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Cornelia Sollfrank, Female Extension, 1997

Depuis le milieu des années 1990, la hackeuse et artiste Internet, conceptuelle et cyber féministe, Cornelia Sollfrank, a enquêté sur les réseaux de communication dans le monde entier, en transférant les stratégies subversives et artistiques des avant-gardes classiques dans le milieu numérique. Son intérêt particulier réside dans l’expérimentation de nouveaux modèles de paternité artistique, dans la poursuite de toute sorte d’appropriation artistique, et dans la déconstruction des mythes autour du génie et de l’originalité.
Depuis quelques années, Sollfrank apporte une contribution artistique au discours sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle.
En outre, beaucoup de ses œuvres incluent explicitement ou implicitement une approche spécifique du genre. En 2006, Sollfrank a commencé plusieurs séries revisitant l’art féministe où elle reprend les positions du début de ce mouvement.

URL du site de l’artiste
http://www.artwarez.org

URL BIO / CV
http://www.artwarez.org/cv.0.html?&L=1