« Devenir Graine »

Intitulé « Devenir Graine », le projet artistique de Magali Daniaux & Cédric Pigot propose une lecture atypique des enjeux énergétiques et de la gestion de produits alimentaires (food management).

Présentant des contenus et des médias très divers, cette plateforme interactive prend comme point de départ Kirkenes, petite ville du Nord de la Norvège — point stratégique sur la mer de Barents notamment pour la prospection de gisements de gaz et de pétrole —, et les îles de l’archipel du Svalbard, situées à l’intérieur du cercle Arctique, afin d’illustrer de façon métaphorique les relations entre l’homme et la nature.
En associant poésie, fiction, documentaire, interviews et performance, « Devenir Graine » se présente comme une ballade surréaliste dans l’Arctique contemporain tout en abordant des enjeux géopolitiques et géostratégiques de pleine actualité : le réchauffement climatique, le développement urbanistique, la collaboration transfrontalière entre la Norvège et la Russie, l’ouverture de l’espace Schengen, la gestion des ressources fossiles et nucléaires, ainsi que le développement des OGM (organismes génétiquement modifiés) et la marchandisation du vivant. Ce projet propose d’imaginer l’Arctique comme un « back-up » géant, un espace de sauvegarde massive d’une humanité biocentrée évoluant dans des environnements climatisés et désignés sur commande. « Le monde frigo », une promesse de mort et d’éternité.

L’une des rubriques de ce projet en ligne est consacrée au Global Seed Vault (à travers des entretiens filmés, des photographies, des plans et des modélisations 3D du lieu, des enregistrements sonores, des films et des nouvelles où la science-fiction cohabite avec des récits issus des recherches scientifiques à l’Arctique), bunker souterrain situé sur l’archipel du Svalbard au delà du cercle Arctique, où sont sauvegardées les semences de toutes les plantes utiles à l’alimentation humaine. Une autre section permet de se connecter en streaming avec Kirkenes.

Ainsi, Magali Daniaux et Cédric Pigot proposent de considérer la flore de par son immobilité active, sa plasticité et son adaptabilité, comme un modèle pertinent pour envisager de nouveaux schémas économiques et sociaux. Dans un monde globalisé où il n’est plus possible de fuir, les tactiques végétales apparaissent aux deux artistes comme des modèles ultra contemporains dont ils se sont inspirés pour construire la plateforme « Devenir Graine ».

D’autres propositions artistiques en ligne viendront enrichir régulièrement cette œuvre multiforme.

Cette entrée a été publiée dans Archives. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Commissaire : Marta Ponsa Salvador

Équipe technique :
Tristan Nicoleau, développement, Paris
Younes Harbour, 3D, Agadir
Gérard Vidal, traduction et voix, Paris
Philippe Boisnard, 3D, vidéo, interaction son et image, Angoulême
Bruno Simon, 3D et intégration web
Gilles Mardirossian, production sonore, Paris
Caroline Hancock, voix, Paris
André Fèvre, sound design, Paris

Projet réalisé avec le soutien de l’Ambassade Royale de Norvège

Entitled « Devenir Graine », the artistic project of Magali Daniaux & Cédric Pigot offers an unusual take on the issues surrounding energy and food management.

This work, with its diversity of content and media, takes as its starting point Kirkenes, a small town in northern Norway, strategically located on the Barents Sea, where prospecting for gas and oil reserves takes place and the islands of the Svalbard archipelago, situated inside the Arctic circle, which provide a metaphorical illustration of the relations between man and nature.
By combining poetry, fiction, documentary, interviews and performance, “Devenir Graine” takes a surrealist journey through the contemporary Arctic while tackling the hottest geopolitical and geostrategic issues: global warming, urban development, cross-border collaboration between Norway and Russia, opening up of the Schengen zone, managing fossil fuel and nuclear resources, as well as the development of GMOs (genetically modified organisms) and the commercialisation of living things. This project imagines the Arctic as a gigantic back up, a huge protective reserve, for a biocentric humankind living in environments that are climate-controlled and designed to order. “The fridge world” – a promise of death and eternity.

One of the sections of this online project is devoted to the Global Seed Vault (through filmed interviews, photographs, maps and 3D modelling of places, sound recordings, films, testimonies and short stories, in which science fiction cohabits with accounts of scientific research in the Arctic) an underground bunker in the Svalbard archipelago, inside the Arctic Circle, where seeds of all the plants that provide food for humans are kept. Another section enables users to log onto a live stream from Kirkenes.

Thus, the French artistic duo intend examining flora in terms of its active immobility, its flexibility and adaptability, and its relevance as a model for devising new economic and social schemas. In a globalised world where it is no longer possible to flee, the artists see plant stratagems as ultra-contemporary models, drawing on them for inspiration to create their “Devenir Graine” platform.

Other online artistic features will regularly enrich this multiform body of work.