Futurs non
conformes #3

The Screenless Office

Brendan Howell

http://screenl.es

The Screenless Office est un système d’exploitation artistique permettant de travailler avec des médias, sans recourir à un affichage à base de pixels. Il ne constitue sans doute pas un modèle en termes de vitesse ou d’efficacité, mais présente une forme radicalement alternative d’interaction humaine quotidienne avec les médias. Reposant sur des principes d’impressions papier, de scanners ou encore de codes barres, ce système artistique ouvert est intégralement conçu à l’aide de composants et de logiciels libres, en particulier pour les bases de données, les requêtes web, l’impression et l’interface physique.

Projet produit avec le soutien du Jeu de Paume et la participation du DICRéAM, CNC ; design : Michael Pogorzhelskiy

Cette entrée a été publiée dans Futurs non-conformes #3. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Crédits image: Brendan Howell, The Screenless Office, 2017

Artiste et ingénieur américain originaire de Manchester, Brendan Howell, né en 1976, vit et travaille actuellement à Berlin. Il fait des recherches et dispense des cours dans plusieurs établissements tel que la Muthesius Kunsthochschule, la Merz Akademie, la Fachhochschule de Potsdam et la Kunsthochschule de Berlin. Ses œuvres prennent essentiellement la forme de logiciels et d’inventions électroniques interactives.

Brendan Howell was born in Manchester, CT, USA in 1976. He is an artist and a reluctant engineer who has created various software works and interactive electronic inventions. Currently, he lives in Berlin, Germany. He has done research and led courses at the Muthesius Kunsthochschule, Merz Akademie, Fachhochschule Potsdam and the Kunsthochschule Berlin, Weißensee.

http://www.wintermute.org/brendan

The Screenless Office, 2017

http://screenl.es

The Screenless Office is an artistic operating system for working with media that eschews the use of a raster-based display. The goal of the project is not to produce techniques that can be justified in terms of speed and efficiency. Instead, the office seeks to describe an alternative phenomenology of everyday human interaction with media. The system is constructed using free/libre/open hard- and software components, especially for print, databases, web-scraping and tangible interaction. The work was started during a residency at Constant Variable in Brussels.