Erreur d'impression

« Avant. Et maintenant. » Raymond Queneau

Reading Club

URL de l’œuvre
version française :
« Avant. Et maintenant. »
http://readingclub.fr/events/528b45f0db03b5a945000006/1/text

Le Reading Club d’Annie Abrahams et Emmanuel Guez a réalisé une performance au cours de laquelle huit auteurs étaient invités à réécrire un texte en direct sur Internet, dans un temps limité et en respectant un ensemble de règles pré-définies. On peut à juste titre la ranger dans la catégorie des performances web puisqu’elle se produit en effet sur le réseau. Mais le Reading Club envahit finalement de multiples espaces : celui des écrivains au travail, celui du forum de discussion et de commentaire, mais aussi le lieu physique où le public assiste à la projection de la performance en direct. Et même plus, il y a l’espace du texte. Le texte imprimé dans l’espace figé de la page se transforme en texte numérisé au sein d’un espace virtuel, devenant, pour un temps donné, un texte “liquide” dans un espace spécifique. Le processus même d’écriture, qui apparaît au fil des interventions mutuelles des auteurs, tel un acte public de construction/déconstruction du sens, produit un texte qui semble flotter dans un océan de significations et d’émotions.

Le choix, par Annie Abrahams et Emmanuel Guez, des « Exercices de style » de Raymond Queneau comme texte initial, ne pouvait être plus emblématique de ce processus. Il articule littéralement deux moments d’expérimentation littéraire, et connecte l’aspect ludique et la vision d’un texte brillant —qui défiait déjà l’écriture dans sa substance même— avec notre propension contemporaine à nous exprimer continuellement au moyen de claviers physiques ou virtuels.

Projet réalisé avec le soutien du Dicréam

Cette entrée a été publiée dans Erreur d'impression. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Crédit image : Reading Club

Crédit image : Reading Club

English version:
« KIND. OF. OR A KNOT OF KIND. »
http://readingclub.fr/events/528b45f0db03b5a945000006/0/text

Annie Abrahams and Emmanuel Guez’s ‘Reading Club’ is a performance involving a few writers re-writing live a text over the Internet for a limited amount of time and with some automatically set rules. It can be ascribed to the domain of Internet performances as it happens within the network, but it pervades multiple spaces. There’s the space of the performing writers, and the chat space of live commenting audience, but also the physical space of people attending the live projection of the performance itself. And even more there’s the space of the text. It starts as the fixed space on a printed page, and it transforms to the digital space of the digitized text, becoming for a limited time, a ‘liquid text’ in a very unique (digital) space, where the live writing, which is also a mutual textual intervention, is making the text floating in a sea of meanings and emotions, through a public act of constructing and deconstructing sense. Abrahams and Guez’s selection of an excerpt from Raymond Queneau’s ‘Exercises in style’ as the starting text couldn’t have been more symbolic then. It is literally bridging in time literary experimentation, and connecting the playfulness and vision of a brilliant text, challenging writing at its core, with the contemporary attitudes of expressing us all the time through physical and virtual keyboards.

With the support of Dicréam

Annie Abrahams

Née en 1954 à Hilvarenbeek (Pays-Bas), Annie Abrahams habite Montpellier. Diplômée d’un doctorat (M2) en biologie de l’université d’Utrecht, elle a également obtenu un diplôme de fin d’études (MA2 ) de l’École des beaux-arts d’Arnhem. Son travail, qui utilise aussi bien la vidéo, la performance, l’installation que l’Internet, questionne les possibilités et les limites de la communication, et en explore plus spécifiquement les modalités propres au réseau. Annie Abrahams est connue pour son net art, ses expérimentations en écriture partagée et internationalement reconnue en tant que pionnière de la performance en réseau.

Annie Abrahams, born in 1954 in Hilvarenbeek (the Netherlands) lives in Montpellier. She has a doctorate (M2) in biology from the University of Utrecht and a grade (MA2) from the Academy of Fine Arts of Arnhem. In her work, using video, installations, performance as well as the internet, she questions the possibilities and the limits of communication in general and more specifically investigates its modes under networked conditions. Annie Abrahams is well known for her net art, her collective writing experiments and is an internationally regarded pioneer of networked performance art.

Suivre l’artiste / Follow the artist
http://bram.org/info/
http://aabrahams.wordpress.com

Emmanuel Guez

Emmanuel Guez est artiste, philosophe, écrivain et enseignant. Croisant l’art du réseau avec la textualité, l’image fixe ou en mouvement, les arts du spectacle ou l’espace public, son travail explore les mutations contemporaines de l’identité et du langage ainsi que les effets de l’environnement numérique sur l’écriture. Sa recherche porte sur la question du nom (anonymat, pseudonymie, hétéronymie,…), les machines d’écritures et l’écriture comme acte performatif. Une grande partie de ses productions sont réalisées en collaboration avec d’autres artistes. Il est actuellement chargé de la recherche et des projets à l’École Supérieure d’Art d’Avignon.

Emmanuel Guez is an artist, philosopher, writer and teacher. Crossing networked art with textuality, fixed and/or moving images, theater or the public space, his work explores contemporary changes of identity and language as well as the effects of the digital environment on writing. His research focusses on the « name » issue (anonymity pseudonymity, heteronymy …), writing machines and writing as a performative act. Most of his productions are realized in collaboration with other artists. He is currently in charge of the research projects at the École Supérieure d’Art d’Avignon.

Suivre l’artiste / Follow the artist
http://emmanuelguez.info/
http://writingmachines.org