Erreur d'impression

American Psycho

Mimi Cabell & Jason Huff

URL de l’œuvre
http://traumawien.at/Prints/American_Psycho/

La transformation d’un livre par des procédés numériques a été testée par des artistes et des écrivains depuis le début de l’ère informatique. La programmabilité infinie de logiciels peut engendrer, à partir du traitement d’un document originel, la création sans fin de nouveaux textes (qui font toujours sens d’une manière ou d’une autre).

American Psycho est le résultat d’un processus de transformation : l’intégralité du texte issu du livre homonyme d’Easton Ellis a été envoyée et diffusée page par page entre deux comptes Gmail. Les annonces et publicités contextuelles générées par Google grâce à des mots clés spécifiques isolés arbitrairement du reste du texte, deviennent le texte final du livre de Mimi Cabell & Jason Huff. Ces annonces sont imprimées comme des notes de bas de page, supprimant le texte original de Easton Ellis. Ainsi, l’ouvrage est constitué de pages blanches, incluant seulement les numéros des notes placés à l’endroit où les mots clés étaient imprimés dans la version originale et les notes de bas de page respectives, ajoutées. Ici, le texte d’origine devient un médium transformé à travers lequel les auteurs gèlent une image du climat numérique et économique, un peu comme une photographie métaphorique. Il s’agit d’un exemplaire unique, non reproductible car créé par ce texte spécifique, à un moment précis. Le résultat est alors une œuvre hybride, classique dans sa forme et générée de manière unique dans son contenu.

Cette entrée a été publiée dans Erreur d'impression. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

American_Psycho

Mimi Cabell & Jason Huff, « American Psycho »

The processual transformation of a book through digital means has been tested by artists and writers since the early computer era. The infinite programmability of software can create endless new texts (which still make sense in a way or another) processing an initial one.

American Psycho is the result of a processual transformation: the entire text of Easton Ellis’ homonymous book was sent page by page between two GMail accounts. The contextual advertisements, generated by Google through specific keywords arbitrary isolated from the rest of the text, become the final text of the Cabell/Huff book. Those advertisements are printed as footnotes, deleting the original Easton Ellis’ text. So the book is made out of blank pages with only the note’s numbers placed where the keywords were printed in the original version, and the respective ads/footnotes. Here the original text becomes a processed medium, through which the authors freeze a picture of the digital/economic climate, like a metaphorical photograph. It’s a unique one, not replicable, because it’s generated by that specific text, during that specific time. The result is then a hybrid work, classic in its form and uniquely generated in its content.

Mimi Cabell & Jason Huff

Mimi Cabell est née à Nanaimo, Colombie britannique (Canada). Elle est diplômée en photographie de la Ryerson University (Toronto, Ontario) et de la Rhode Island School of Design (Providence, Rhode Island). Elle achève actuellement sa maîtrise en écriture électronique à la Brown University (Providence, Rhode Island). Elle travaille également sur son premier roman These Parts et sur un texte conceptuel basé sur la nouvelle érotique Story of 0 de Pauline Réage. Son travail est inclus dans la Library of the Printed Web et le Revista Laboratorio à la Escuela de Literatura Creativa à Santiago au Chili.
URL du site de l’artiste
http://www.mimicabell.com

Jason Huff vit et travaille à Brooklyn, New York. Il est diplômé d’un master en Beaux-Arts de la Rhode Island School of Design (Providence, Rhode Island). Son travail a récemment été exposé lors de la Biennale des jeunes artistes à Bucarest, et dans le cadre de l’exposition « Collect the WWWorld: The Artist as Archivist in the Internet Age” à la galerie 319 Scholes à Brooklyn. Jason Huff écrit pour rhizome.org et son travail fait partie des collections spéciales du Whitney Museum of American Art.
URL du site de l’artiste
http://www.jason-huff.com

TRAUMAWIEN a débuté, en 2010, comme éditeur de publications hybrides et revêt la forme d’un collectif d’artistes. Le dernier projet numérique « Kindle’voke Ghostwriters » date de 2011-2012. Le catalogue été 2013 des publications sera présenté le 25 mai prochain au Forum Stadtpark Graz pendant une “Karaoke Rave Lecture”.
http://traumawien.at/About/

Mimi Cabell was born in Nanaimo, B.C., Canada. She received her BFA in photography from Ryerson University, her MFA in photography from the Rhode Island School of Design, and is currently completing her MFA in electronic writing at Brown University. She is presently working on her first novella, These Parts, and a conceptual text based on Pauline Réage’s 1954 erotic novel Story of O. Her work is part of the Library of the Printed Web, and the Revista Laboratorio at the Escuela de Literatura Creativa in Santiago, Chile
http://www.jason-huff.com

Jason Huff lives and works in Brooklyn, NY. He received his MFA from the Rhode Island School of Design. His work was recently exhibited in the Young Artists’ Biennial in Bucharest, « Collect the WWWorld: The Artist as Archivist in the Internet Age » at 319 Scholes gallery in Brooklyn, NY and the Library of the Printed Web. He writes for rhizome.org and his work is included in the Special Collections at the Whitney Museum of American Art.
http://www.jason-huff.com

TRAUMAWIEN started as a publisher for hybrid prints in 2010 and is acting as an artists collective. Their last digital project was ‘Kindle’voke Ghostwriters’.
Summer catalogue 2013 will be presented May 25th at Forum Stadtpark Graz during a « Karaoke Rave Lecture ».
http://traumawien.at/About/